L'équipe canadienne de rugby en fauteuil roulant entame son tournoi paralympique contre le Brésil dans un stade plein

(Rio de Janeiro, Brésil – le 14 septembre) - C'est devant une foule extrêmement bruyante à l'aréna Carioca 1, que l'équipe canadienne de rugby en fauteuil roulant a remporté son premier match du tournoi paralympique devant l'équipe hôte du Brésil, sur la marque de 62 à 48. Les Canadiens, qui étaient parfois applaudis et parfois hués, n'ont pas perdu leur concentration devant une équipe brésilienne qui les harcelait sans cesse.

«C'était fantastique pour nous d'avoir la chance d'affronter le Brésil ici dans ce premier match du tournoi, car cela nous a permis de peaufiner notre concentration» a déclaré le co-capitaine de l'équipe, Trevor Hirschfield, qui ajoute : «C'est vraiment inouï ce qu'ils ont réussi ici. Ils ont rempli le stade, et on ne voit pas ça à tous les Jeux paralympiques!»

Le Canada a pris une avance de six points au premier quart-temps, et nos porte-couleurs menaient 33 à 26 à la mi-temps. Mais au troisième quart-temps, la ligne composée de Zak Madell, Cody Caldwell, Trevor Hirschfield et Patrice Simard a provoqué plusieurs revirements, si bien que les Canadiens ont augmenté leur avance, qui est passée à quinze points. Tous les membres de l'équipe ont eu la chance de passer de précieuses minutes sur le terrain.

«Nous avons réussi à exécuter ce que nous avons travaillé pendant nos stages d'entraînement, et nous avons profité de cette partie pour nous préparer à celle de demain contre la Grande-Bretagne» a analysé Hirschfield, qui poursuit : «Nous savons que cela va être une partie très difficile, alors nous considérons le match d'aujourd'hui comme un tremplin pour celui de demain.»

Zak Madell a terminé la partie avec 38 points, tandis que Julio Braz a été le meilleur marqueur du côté du Brésil, avec 20 points.

Le Canada va affronter la Grande-Bretagne demain à 12 h 45. Quand ces deux formations se sont rencontrées au Tournoi Coupe Canada de rugby en fauteuil roulant de 2016, au mois de juin, le Canada l'avait emporté de justesse, sur la marque de 46 à 44. Mais depuis, la Grande-Bretagne se prépare sans relâche à affronter de nouveau le Canada.

«Nous savons que nous sommes dans leur collimateur depuis un certain temps» a déclaré Hirschfield, qui enchaîne : «Nous allons devoir rester très concentrés, et être fin prêts à nous montrer très agressifs. Ce match sera très disputé jusqu'à la toute fin.»

Pour obtenir de plus amples informations, ou arranger une entrevue, veuillez communiquer avec :

Arley Cruthers
Attachée de presse du Comité paralympique canadien
Cell. : +55-21-97322-7014
Courriel. : acruthers@paralympic.ca