#33: Garett Hickling

Écrit par Ben Parker-Jones

Un leader naturel et motivateur, Garett Hickling a été un élément moteur derrière le succès de l’Équipe nationale de rugby en fauteuil roulant canadienne pendant plus de 20 ans. Hickling, connu simplement comme « G », a été un favori pour sa crinière de blonde gracieuse, l’esprit compétitif féroce sur la cour et son nature humble.

Garett a grandi dans le ville de Mica Creek, en Colombie-Britannique, où il a joué presque chaque sport imaginable, y compris le hockey sur glace, le football et le base-ball.

En février 1987, à l'âge de 16 ans, sa vie comme il le connaissait a changé. Lui et deux amis augmentaient une trace à la Montagne Dilworth qui était tout à fait peu familière tard dans la nuit quand ils sont tombés 300ft de la falaise. Garett cassent son cou et un de ses amis est mort dans l'accident.

Déterminé pour ne pas laisser son invalidité nouvellement acquise limiter ses activités sportives, Garett a initialement commencé à jouer le basket-ball en fauteuil roulant et le hockey de route. Mais c'était une réunion avec Duncan Campbell, un des fondateurs canadiens de rugby en fauteuil roulant, qui a changé sa vie.

Garett a commencé à jouer le rugby en fauteuil roulant en 1993 et dans deux ans, s'est établi comme un des meilleurs joueurs de rugby de fauteuil roulant dans le monde. Il continuerait à rivaliser dans chaque Championnat du monde, Jeux paralympiques et des Jeux américains Parapan de 1995 à 2015, gagnant quatre médailles Paralympiques (trois argent et un bronze), cinq médailles de Championnat du monde (un or, deux argent et deux bronze) et la médaille d'or aux Jeux américains Parapan en 2015.

« La première fois que j’ai vu Garett, était aux Championnats de Rugby de Fauteuil Roulant Mondiaux 1998 à Toronto. Je ne connaissais rien du sport comme c’était la première fois que j’avais observé un jeu. Mais, c’était clairement évident pour moi qu’il était de loin le meilleur athlète sur le plancher, » a dit Cathy Cadieux, directrice administrative de l'ACSFR.

Au cours de sa carrière légendaire, Garett a eu beaucoup de performances(prestations) mémorables. Dans la demi-finale à Londres 2012 des Jeux Paralympiques, avec l'horloge cochant en bas ses secondes finales, le score ont été liées à 49 touts entre le Canada et leurs rivaux de longue date, les États-Unis. Les heures supplémentaires ont apparu inévitables, mais Garett, par sa détermination, a créé un turn-over et a marqué le but gagnant qui propulserait le Canada dans la finale pour la médaille d'or.

2002 World Wheelchair Rugby Champions, Dave Willsie and Garett Hickling
Dave Willsie et Garett Hickling, champions du monde de rugby en fauteuil roulant 2002 

Aux Championnats du monde 2002 à Göteborg, en Suède, Garett et ses coéquipiers ont livré aux États-Unis leur première défaite internationale et, malgré une blessure importante subie dans ce match, il a marqué le but gagnant dans la finale de la médaille d'or.

«La devise de Garett "No fear, give 110%" n'a jamais été aussi évidente que dans ce jeu", a déclaré Catherine Cadieux. "Je me souviendrai du moment de cette victoire et de la joie sur le visage de Garett, aussi longtemps que je vis.»

«Garett illustre la culture d'Équipe Canada dans sa façon de jouer fort, de travailler fort et de relever les défis de la prochaine génération d'athlètes », a déclaré David Willsie, un coéquipier de longue date.

Tout au long de sa carrière, Garett a mérité de nombreux prix et distinctions, dont les honneurs de MVP aux trois premiers championnats du monde (1995, 1998 et 2002), l'intronisation au Temple de la renommée des sports de la C.-B. et l'honneur incroyable d'être nommé porte-drapeau d'Équipe Canada à la cérémonie d'ouverture des Jeux paralympiques de 2012 à Londres.

Flag-bearer, Garett Hickling, leads Team Canada into Olympic Stadium during the opening ceremony for the 2012 Summer Paralympics in London
Garett Hickling dirige l'équipe canadienne das le stade olympique cérémonie
d'ouverture des Jeux Paralympiques d'été 2012 à Londres. 

« Garett est une légende du rugby en fauteuil roulant, un vrai guerrier. Être si dominant dans un sport depuis tant d'années démontre à quel point il est dur. En termes simples, il est l'un des meilleurs joueurs de tous les temps. Je suis heureux que son héritage se poursuive alors qu'il passe ses années de connaissances à entraîner de nouvelles générations d'athlètes en Ontario », a déclaré l'entraîneur-chef Patrick Côté.

Bien que Garett soit maintenant à la retraite de la compétition internationale, il reste actif dans le sport, jouant au niveau provincial et récréatif, et à travers ses rôles en tant qu'entraîneur et recruteur. Sa richesse de connaissances et d'expérience continuera de jouer un rôle influent dans l'élaboration de l'avenir du rugby en fauteuil roulant au Canada.

«Je vais manquer de voir Garett jouer au niveau international, mais j'apprécierai de voir les jeunes joueurs qu'il entraîne maintenant devenir des athlètes exceptionnels sous sa tutelle», a déclaré Catherine Cadieux.