#8: Elaine Rose Ell

Écrit par Bob Steadward

Elaine Ell était une membre indispensable et irremplaçable de notre famille de l'ACSFR. Humble, inspirée, compatissante, et pourtant inlassable activiste, son impact est venu de sa contribution désintéressée à sa famille, à son sport et à la communauté.

Elaine est née le 2 novembre 1938 dans la ferme de ses parents, au sud de Bow Island, en Alberta, grâce à l'intervention d'une sage-femme. À la naissance, Elaine avait un handicap congénital qui lui a posé beaucoup de défis dans les premières années de son enfance, mais qui lui a suscité de nombreuses opportunités plus tard dans la vie. Elaine a passé la plus grande partie de son enfance à l'hôpital pour enfants. À cause de complications médicales, Elaine a dû endurer de multiples opérations et l'amputation de ses jambes alors qu'elle avait seize ans. Après ces interventions chirurgicales, on a finalement équipé Elaine de prothèses aux jambes et de béquilles. C'est sans doute à cette époque qu'elle a un peu développé son caractère entêtée, mais elle a aussi acquis une grande persévérance et la faculté de ne jamais, mais au grand jamais, abandonner.

Elaine a fait la plus grande partie de ses études à l'hôpital pour enfants de Calgary, avant de s'inscrire à l'école de secrétariat, où elle a obtenu un diplôme. Même si elle avait une grande passion pour le sport, elle n'a pas eu d'occasions d'en faire au cours de ses premières années premières années à l'hôpital pour enfants. Mais le soir, elle suivait le sport sur sa radio à transistors, cachée sous son oreiller.

Elaine est arrivée à Edmonton en 1957 avec de nouvelles prothèses aux jambes, un nouvel emploi et son amour du sport. Elle est venue de Bow Island en autobus (7 heures) et a séjourné au YWCA. C'était un pari incroyablement courageux de la part d'une jeune personne ayant un handicap qui avait passé la plus grande partie de son enfance dans une institution. Son premier emploi, qu'elle a occupé de 1957 à 1979, était au ministère du procureur général du gouvernement de l'Alberta.

Quand Elaine a eu son premier fauteuil roulant, elle a remisé ses prothèses et ses béquilles dans un placard, et joui pleinement de sa nouvelle liberté et de son indépendance. Puis elle est partie à la recherche du premier terrain de baseball venu, ou de la première patinoire de hockey.

Après plus de 20 ans au sein du gouvernement provincial Elaine a rencontré Dave Dryden, qui était gardien de but pour les Oilers d'Edmonton de la World Hockey Association. Et ils sont devenus amis pour la vie. Pendant la transition de Dave vers la LNH, Glen Sather a embauché Elaine en 1979 au poste de directrice adjointe des relations publiques pour les Oilers d'Edmonton, poste qu'elle a occupé pendant neuf ans. Pendant cette période, elle est devenue une légende dans la LNH car elle corrigeait de nombreuses erreurs de statistiques que la Ligue avait faites dans ses divers guides de presse. La tâche d'Elaine pour les Oilers était très exigeante, et à la fin des années 1980, après quelques bagues de la Coupe Stanley, elle est allée travailler pour l'Association des sports paralympiques d'Edmonton, comme directrice administrative, et un peu plus tard, à titre de directrice des programmes de la Alberta Northern Lights Wheelchair Basketball Society.

Elaine a commencé à s'entraîner et à faire sérieusement des compétitions sportives en 1968, quand elle a participé à ses premiers Jeux nationaux pour athlètes en fauteuil roulant à Edmonton. Elle a eu une brillante carrière en sport, aussi bien sur le plan national que sur le plan international, et ce pendant plus de vingt ans.

Elaine était une athlète pluridisciplinaire qui pratiquait plusieurs sports, et notamment l'athlétisme, le pentathlon, la natation, le tir à l'arc, et le basketball. Elle a été membre de l'équipe nationale de basketball en fauteuil roulant du Canada pendant plus de dix ans. Pendant une période de vingt ans, allant de 1968 à 1988, elle a participé tous les ans au Championnat canadien. Elaine a fait partie de l'équipe canadienne aux Jeux panaméricains et a représenté le Canada à quatre (4) de ces jeux de 1969 à 1975 en Argentine, à la Jamaïque, au Pérou et au Mexique. Elle a également pris part à quatre (4) Jeux paralympiques de 1976 à 1988. Et c'est après les Jeux paralympiques de Séoul en 1988 que Elaine a tiré sa révérence du sport de haut niveau, au jeune âge de cinquante (50) ans! Elaine a été intronisée au Temple de la renommée des sports de l'Alberta en 1976.

Pendant sa carrière sportive, elle a accumulé plus de 100 médailles, sur les plans national et international, en plus d'établir de nombreux records nationaux et internationaux. Et parallèlement à toutes ces prouesses, elle a tout le temps continué à travailler à plein temps pendant toute sa carrière sportive. Elaine est vraiment une icône du sport canadien.