#45: Doug Grant

Écrit par Laurel Crosby

Douglas “Doug” J. Grant est né à Portage La Prairie, au Manitoba, en 1962, et il a été élevé à Winnipeg. Dans sa jeunesse, il était très sportif, et pratiquait le hockey sur glace et la crosse. En 1981, Doug a été blessé dans un accident de voiture qui l'a laissé tétraplégique. N'ayant pas perdu son esprit compétitif, il s'est rapidement impliqué au sein de l'Association des sports en fauteuil roulant du Manitoba (ASFRM), en jouant au rugby en fauteuil roulant pendant sa réhabilitation. Il a d'ailleurs fait partie de l'équipe de rugby en fauteuil roulant du Manitoba aux Championnat canadien de rugby en fauteuil roulant de 1983.

Comme le rugby en fauteuil roulant était un sport d'automne et d'hiver, Doug voulait pratiquer un autre sport pendant l'été. La course sur route devenant de plus en plus populaire dans les années 1980, en grande partie à cause de l'influence de Rick Hansen, Doug avait hâte d'essayer cette discipline.

Même si, jusque-là, la course sur route avait toujours été un sport pour les paraplégiques, Doug et son ami Alex McLain étaient convaincus que les tétraplégiques pouvaient aussi le pratiquer et faire des compétitions. Il se sont donc adressés à l'ASFRM pour obtenir du financement qui leur permettrait de participer à une course dans le cadre du marathon de Detroit, mais leur demande a été refusée. Ils ont donc décidé d'aller faire un demi marathon dans le Dakota du Nord afin de prouver qu'ils pouvaient être compétitifs en course sur route. Et ils ont réussi leur demi marathon, ce qui leur a permis d'obtenir le financement qu'ils souhaitaient de la part de l'ASFRM, et ils sont partis pour Detroit pour participer au marathon. Ils ont réussi à boucler leur marathon, et c'est là que leur amour de la course sur route et des marathons a commencé.

Leur prochain défi de taille était le marathon de l'Orange Bowl à Miami, organisé la troisième fin de semaine de janvier. Là encore, il se sont heurtés à une résistance de la part de l'ASFRM, qui était hésitante d'envoyer deux tétraplégiques courir un marathon dans la chaleur intense du sud de la Floride. C'était une chose de courir au Canada ou dans le nord des États-Unis, mais tout autre chose que de courir dans la chaleur intense de Miami. Pour se préparer adéquatement, et prouver qu'ils pourraient courir en toute sécurité ce marathon, Doug et Alex se sont munis de moniteurs de fréquence cardiaque et ils ont demandé à leur entraîneur de les suivre à vélo et de surveiller leur état physique. Ils ont dû remplacer les batteries des moniteurs toutes les heures! Après ces tests, l'ASFRM a commencé à les prendre plus au sérieux, et elle a une fois de plus approuvé leur financement.

Doug Grant (second from left) at the Nabob Canadian Wheelchair Marathon Championship
Doug Grant (deuxième à partir de la gauche) au Championnat
canadien de marathon en fauteuil roulant Nabob

Grâce à cet exemple, on a commencé à inclure davantage les tétraplégiques dans les programmes, si bien qu'ils ont eu accès à davantage de financement. À l'automne 1985, Doug et Alex sont allés au Japon pour participer à un demi marathon. On commençait à prendre beaucoup plus au sérieux la participation des tétraplégiques à ce type d'épreuve. L'engagement de Doug envers son programme d'entraînement, et l'intensité qu'il y mettait, ont été un fantastique exemple pour les futurs athlètes en fauteuil roulant.

Et en 1987, Doug a remporté le marathon du Championnat du monde à Osaka, au Japon.

En 1988, Doug a accepté le poste de directeur technique de l'ASFRM, dont il a été promu directeur administratif en 1990. Sa passion pour les sports a motivé tous ceux et celles qui pratiquaient les sports en fauteuil roulant, et il était très respecté dans son rôle de directeur administratif. Il soutenait tous les sports, n'accordant jamais plus d'importance à un sport qu'à un autre, et il avait toujours du temps à consacrer aux membres. Il a travaillé d'arrache-pied pour fournir le plus d'occasions possibles aux athlètes.

Tragiquement, Doug est décédé accidentellement en 2001 alors qu'il faisait une balade à vélo près de chez lui, à Lorette, au Manitoba. 

Tous ceux et celles qui se sont entraînés ou qui ont travaillé en étroite collaboration avec lui se souviennent de sa personnalité de farceur au sens aigu de l'humour, de quelqu'un d'extrêmement généreux, aimé par tous ceux qui le côtoyaient. Doug était un «bon gars», qui a donné sa vie pour le développement des sports en fauteuil roulant.

Doug Grant (left) practicing Wheelchair Rugby
Doug Grant (à gauche) pratiquant le rugby en fauteuil roulant