#41: Dean Mellway

Écrit par Laurel Crosby

Dean Mellway est né au Nouveau-Brunswick, et il a eu la polio alors qu'il avait deux ans et demi, pendant la dernière épidémie de poliomyélite à ravager le Canada. Pendant sa jeunesse, il a beaucoup joué au pool, une sorte de billard très semblable au snooker. Par conséquent, quand il a commencé à jouer au snooker comme athlète en fauteuil roulant, la transition a été facile et réussie. Au cours des années 1970, pour que les athlètes en fauteuil roulant soient considérés comme ayant réussi sur les plans national et international, on s'attendait à ce qu'ils pratiquent et concourent dans toute une gamme de sports. Et Dean n'a pas fait exception. Il a fait des compétitions d'athlétisme, de tennis de table, de snooker, de slalom et de basketball en fauteuil roulant. En 1974, il est devenu membre de l'équipe de basketball en fauteuil roulant de l'Ontario. Il a disputé ses premières parties au niveau international à l'occasion de l'Olympiade de Toronto de 1976, où il a remporté une médaille d'or en snooker. Puis, en 1977, il a remporté une médaille en slalom aux Jeux internationaux de Stoke Mandeville.

Puis, Dean s'est davantage impliqué dans le côté administratif du basketball en fauteuil roulant, afin d'aider ce sport à croître, et il a joué un rôle essentiel pour obtenir du financement pour les sports en fauteuil roulant en Ontario à la fin des années 1970. Il a aussi poursuivi parallèlement sa carrière de joueur, et a fait partie de l'équipe de basketball en fauteuil roulant qui a remporté la Golden Cup en Floride en 1979.

En 1981, Dean est devenu directeur administratif de l'Association des sports en fauteuil roulant de l'Ontario, poste qu'il a occupé jusqu'en 1989. Puis, Dean a eu le goût de jouer au tennis en fauteuil roulant, et à s'impliquer en hockey sur luge, un sport en pleine expansion. Il a remporté le Championnat canadien de tennis en 1989, et partagé le titre de double avec Paul Novak.

En organisant des équipes à Ottawa, Dean a contribué à la croissance du hockey sur luge pendant toutes les années 1980. Une ligue d'hiver annuelle a été organisée, qui réunissait des équipes de tous les coins du Canada, et éventuellement aussi des équipes étrangères. En 1991, la première Coupe du monde officieuse de hockey sur luge a été organisée, et remportée par le Canada. En 1994, aux Jeux paralympiques de Lillehammer, le hockey sur luge a fait son apparition au programme paralympique. Et Dean faisait partie de l'équipe canadienne qui a remporté la médaille de bronze à ces Jeux. En 1996, Dean était capitaine de l'équipe canadienne de hockey sur luge qui a participé au premier tournoi de Coupe du monde de hockey sur luge, sanctionné par le Comité international paralympique, et organisé à Nynashamn, en Suède. Pour Dean, ces Jeux ont représenté le sommet de sa carrière sportive. Il a en effet marqué dix des vingt buts que le Canada a inscrits tout au long de la compétition. La dernière compétition de hockey sur luge de Dean a été les Jeux paralympiques d'hiver de Nagano, au Japon, où l'équipe canadienne remporté la médaille d'argent.

Un autre fait saillant de la carrière de Dean a été que, sur une période de dix ans à titre de directeur administratif de l'ACSFR, son équipe et lui ont fait grossir de beaucoup le budget de l'Association, qui est passée d'un budget de 200 000 dollars à son arrivée en 1981, à un budget de plus de deux millions de dollars à son départ en 1990.

Puis, Dean a quitté l'ACSFR en 1990 pour assumer un poste à l'Université Carleton tout d'abord à titre de coordonnateur du centre Paul Menton (Centre pour les étudiants ayant un handicap) pendant dix ans, puis dans divers rôles au sein des bureaux des anciens élèves, des choix de carrières, et du registraire. Pendant ses années à Carleton, Dean a remarqué que cette université était très en avance par rapport aux autres sur le plan de l'accessibilité, et, avec plusieurs de ses amis cadres, il a vu une opportunité de profiter de cette situation. En 2012, ils ont mis en place le Research Education Accessibility and Design (READ) dont Dean est le directeur effectif depuis sa création. L'idée sous-jacente à la création du READ est «n'attendons pas que l'accessibilité se crée toute seule, faisons-en une priorité». Cette initiative intensifie encore davantage l'engagement de Carleton dans le domaine de l'accessibilité pour les personnes ayant un handicap, et cherche de nouvelles façons de soutenir des projets de recherche, axés sur les solutions, portant sur l'accessibilité dans toutes les disciplines. Elle fait aussi interagir les étudiants et les professeurs de Carleton avec des personnes ayant un handicap au sein de la communauté dans son ensemble, proposant des opportunités d'apprentissage interactives aux étudiants, et offrant  un soutien et des solutions à la communauté.

Dean a officiellement pris sa «retraite» en janvier 2016, mais il est retourné au travail dès le lendemain! Il travaille maintenant trois jours par semaine, et est tout aussi passionné qu'avant.